l’art de la paix

 

O sensei Mandela est mort.

face à la violence extrême de l’apartheid, il avait choisi d’agir avec coeur et courage, n’est-ce pas là « l’art de la paix »?

Certaines de ses paroles me semblent inspirante pour le chemin de aiki.

« Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé. »

« Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

« les gens sont des êtres humains, produits par la société dans laquelle ils vivent. Vous encouragez les gens en voyant ce qui est bon en eux »

 

 

Merci et au revoir Mr Mandela

Florent

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à l’art de la paix

  1. Oki dit :

    La force de l’art de la paix n’est pas un objectif !
    C’est le grand fleuve de la vie , que l’on se doit de laisser couler.
    Suivre ces méandres, contourner les rochers de la discorde et si par chance on croise le reflet d’un sourire comme celui de Madiba, un rire d’ enfant , ouvrir son coeur est alors notre combat.
    La barque des Guerriers de la Paix f lotte dans cette instabilité, son sillage s’efface dès son passage, mais la main dans l’eau, quel plaisir de sentir la caresse du courant de la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.